Il était une fois la saison 3…

 

Happy end !

La formule n’a jamais été aussi actuelle qu’en cette fin de saison 3 tant celle-ci fut riche en productions et idées fabuleuses.
À commencer, pas si anecdotiquement que ça, par la galerie de personnages qui atteint aujourd’hui la barre des 80 personnages !
80 personnages que vous avez fait vivre et interagir dans vos twittcontes, 80 héros plus vrais que nature qui n’attendent que vos élèves pour prendre vie, échanger et vivre des aventures extraordinaires.
Vous connaissez déjà la proposition pédagogique Twittconte ? Voyage au pays des contes avec ce tour d’horizon de la saison 3 et des ses avancées…

Du dialogue au décalogue !

La temporalité d’un twittconte s’inscrit dans le temps long d’un projet pluridisciplianire, souvent étalé sur plusieurs semaines entre la lecture de différentes versions d’un conte, la découverte de la structure quinaire, l’exploration des éléments constitutifs du conte etc. C’est seulement dans un second temps que s’effectue le passage à l’écrit proprement ou encore des choix artistiques d’illustration en arts plastiques ou numériques.
Et pourtant il est loin le temps du seul et unique #Twittconte prototype de la saison initiale : vous êtes de plus en nombreux à oser vous lancer ! Pour cette saison 2016-2017 c’est pas moins de 10 twittcontes qui ont enrichi l’oeuvre collective, chacun avec son angle particulier, ses propositions originales et ses explorations pédagogiques enrichissant la proposition initiale.
Vous ne les avez pas encore découverts ? Enfourchez vos bottes de 7 lieues et partez à la découverte des extraordinaires productions :

🤥 Pinocchio
👢 LeEt si le Petit Poucet n’avait pas rencontré l’ogre ?
🤴🏻Le Prince de Motordu
🐻 Boucle d’Ours
🎵 Le musiciens de Brême
🍎 Blanche Neige
👁 Ulysse et le Cyclope
🐽Les 3 petits cochons
🐐Le loup et les 7 chevreaux
🐲 The useful dragon

Petit Poucet cherche Chaperon rouge :  les crossover

Comme nous l’imaginions, nous commençons de plus en plus à entrevoir des crossover entre personnages, c’est-à-dire l’incursion, dans une production, de personnages dont les aventures se déroulent habituellement dans des contes différents.
Ainsi le loup et la grand-mère du Chaperon Rouge se sont retrouvés dans Le Loup et la 7 chevreaux , la Sorcière du placard à balais s’est invitée chez Blanche Neige ou encore chez le Petit Poucet.
Il en va des contes comme de la vraie vie : c’est toujours plus complexe et riche que prévue. Ainsi les élèves développent leurs compétences de lecteurs en s’initiant à la lecture croisée de contes, à la lecture en réseau pour en tirer la substantifique moelle mais aussi les invariants et différences.

Le périple Twittconte : l’ère de la mythologie

Une fois n’est pas coutume, les élèves de  @6e6Caousou et @mala6_e accompagnés de leurs enseignantes Caroline Gerber @CarolynTlse et Christelle Lacroix @tchoulelacroix  défrichent de nouvelles terres créatives cette saison en explorant la mythologie avec leur Ulysse et le Cyclope tirée de l’épopée homérique fondatrice, la mère de tous les contes l’Odysée.
De quoi inspirer et alimenter de nouvelles productions la saison prochaine, notamment pour le cycle 4.

De 7 à 77 ans : Twittconte c’est pour tous les cycles !

Twittconte est avant tout un travail de réflexion autour de la littérature, d’appropriation et de production écrite, de (trans)littératie numérique. Le passage par l’assemblage et l’association de productions courtes (140 caractères) permet d’une part de dédramatiser l’acte d’écriture (la peur de la page blanche) et d’autre part de ne pas submerger le rédacteur (surcharge cognitive), il semble également que l’écriture par procuration (se mettre dans la peau d’un personnage de conte) débloque et désinhibe pour certains le processus d’écriture.
Qu’en est-il pour les élèves non scripteurs ?
S’il était besoin d’une preuve que #Twittconte est adaptable à des élèves de tous âges,  Liliane Piacenza (@DabisseCycle2), Antonia Carriquiry (@LarceveauCPCE1), Séverine Haudebourg & Laetitia Vautrin (@EcoleduPalay) l’ont démontré  avec maestria !
Ces défricheuses et pédagogues de talent ont écrit et publié Boucle d’Ours avec leurs élèves de cycle 1 et cycle 2…oui vous avez bien lu !
Que ce soit en dictée à l’adulte ou via des enregistrements audio/vidéo, à vous d’envisager les pistes en lien avec les besoins de vos élèves !

Once upon a time …Twittconte et langue vivante

Support assez largement utilisé en classe pour la découverte d’une langue vivante étrangère, pourquoi ne pas s’emparer du conte pour le réécrire, le détourner, l’enrichir…en langue vivante bien sûr !
C’est le double défi relevé par les @Classe6aVh  @Classe6bVH  @lessixiemesD  & @lessixiemesC  et leur formidable trio d’enseignantes Pascale Renaud @pascareno Magali Martin @elise_benichou et Laëtitia Latinie @Madaaaaaaame. Ils se cont attaqués à The useful dragon à la fois dans une version tout en anglais et dans une version bilangue farnçais-anglais.

Un grand Merci à tous !

Alors pour tout cela, nous tenons à remercier très sincèrement l’ensemble des enseignants qui se sont lancés. Vous avez amené le projet encore plus loin  grâce à vos talents et compétences respectifs, en un mot vous avez réussi à repousser les limites !
Nous avons apprécié partager avec vous l’élaboration des twittcontes, dessiner les profils de chaque personnage, créer les comptes pour chaque nouvel épisode, vous accompagner dans vos interrogations, ainsi que dans les propositions passionnantes auxquelles nous n’avions pas pensé…sans oublier de résoudre les inévitables problèmes de dernières minutes !

Nous avons déjà hâte de vous retrouver l’année prochaine pour poursuivre cette aventure autour de la littératie numérique, et avec vous lui donner davantage d’ampleur dans des domaines encore inexplorés !

Ils travaillèrent dur et méritèrent d’agréables vacances…nous vous les souhaitons bonnes, reposantes et inspirantes !

à votre service,
Les twittconteurs