Twittconte au Québec

Julie Chandonnet et Kathleen Godard, enseignantes créatives au Québec, ont choisi de travailler sur Les 3 Petits Cochons. Elles ont parsemé leur twittconte de références à la culture québécoise !
Merci à Julie de nous permettre de reproduire ici l’article qu’elle consacre à #Twittconte.
Retrouvez l’article original et bien plus sur le site de Julie, En classe avec Mme Jooly, qui n’est pas moins que blog du mois dans les Cahiers Pédagogiques !

Il y a de ces rencontres que l’on fait dans une année qui apportent un vent de fraîcheur dans notre enseignement, voire qui changent notre vie pédagogique, mais j’y reviendrai dans un autre billet … Quoiqu’il en soit, j’étais loin de me douter en novembre dernier, quand j’ai fait la rencontre de Régis Forgione de passage à Québec, que je me lancerais dans le superbe projet qu’est le Twittconte.
Mais qu’est-ce qu’un Twittconte ? C’est tout simple, on revisite un conte traditionnel en mettant un téléphone intelligent muni d’un compte Twitter dans les mains de tous ses personnages. Une idée géniale de Régis et de Bruno Mallet. Le jours convenu, les personnages racontent en direct leurs aventures sur Twitter via leur compte.
Évidemment, une telle aventure ne se fait pas sans préparation. Le plus important est au départ de se trouver une classe partenaire avec qui la communication avec l’enseignant(e) sera facile. À ce propos, merci à Kathleen Godard  de me dire oui quand je propose un projet avant même de savoir de quoi il s’agit en détails. Car si les personnages du conte choisi, répartis entre les deux classes, interagissent en temps réel sur Twitter, la communication entre les deux enseignants en temps réel est tout aussi importante : une pause, un problème ou une idée de génie pour faire dévier l’histoire est si vite arrivé.

La préparation des élèves

Pour notre Twittconte, nous avons choisi de revisiter les «Trois Petits Cochons». Afin d’assurer une participation maximale des élèves au conte, nous avons décidé d’ajouter 2 personnages. Ainsi, en plus de loup et des trois cochons Armand, Baptiste et Caleb ( à vous de fouiller l’histoire du Québec pour connaître le choix des prénoms), nous avons ajouté les parents des Trois Petits Cochons et Desneiges (personnage inventé de toute pièce par les élèves). De cette façon, chaque classe avait la responsabilité de trois comptes. Les personnages ont ensuite été séparés entre les deux classes lors d’une visioconférence; dans le style d’un repêchage sportif, le premier choix allant au gagnant d’une partie de rocher-papier-ciseaux.
Les deux classes se sont ensuite entendues sur les grandes lignes de l’histoire que nous voulions raconter. En guise de préparation, nous avons lu différentes versions du conte aux élèves. Nous avons gardé les parties qui nous intéressaient tout en laissant de la place à notre mystérieuse Desneiges. Puis, nous avons créé un document Google collaboratif pour noter les parties importantes de l’histoire qui est devenu l’outil de référence tout au long du Twittconte.
twittconte-québec
Comme j’aime vivre dangereusement, et que mon groupe d’élèves était débordant d’imagination, nous avons décidé de ne pas préparer nos tweets à l’avance. Notre Twittconte serait en mode improvisation. Nos personnages (Caleb, les parents et Desneiges) allaient interagir en direct pour vrai avec ceux de la classe de Kathleen. Toutefois, afin de se pratiquer à écrire des tweets pour des personnages de contes et à utiliser des balises créatives, j’ai demandé à mes élèves de lire des albums de contes traditionnels et d’écrire tweets et balise sur des post-it. Une activité préparatoire bien appréciée de tous et qui s’est avérée fort utile.

Le Jour T

Le jour T, tout s’est bien déroulé. Mes élèves étaient regroupés autour de la tablette qui contenait le compte Twitter (créé par Régis et Bruno : c’est vraiment un projet clé en main!) de leur personnage. Ils avaient une liste de choses à faire pour les moments où leur personnage était moins actif. Chaque tablette contenait déjà les photos que publierait le personnage en cours de journée (affiche Wanted, page de journal..). Le fil de l’histoire était sur notre tableau. À chaque nouveau tweet, nous le lisions ensemble et les élèves devaient trouver quelle serait la meilleure réponse que pourrait faire nos personnages. Un marathon d’improvisation où le rire et le créativité ont été les maîtres d’oeuvres.
Marathon, car un Twittconte, ça prend bel et bien une journée à faire : pauses du diner, récréations, périodes de spécialités et bonnes idées à mettre rapidement en place (ou réaction à un tour joué par l’autre classe) viennent ralentir un peu le rythme. Il faut accepter que la classe fonctionne différemment pour cette journée. Une ambiance un peu festive doit se créer autour de ce projet d’écriture afin de garder l’intérêt des élèves jusqu’au dernier tweet.

Et qu’en pense mes élèves ?

twittconte-Québec2
Pour mes élèves, pourtant habitués à collaborer avec des classes d’un peu partout dans la francophonie pour différents projets, le Twittconte a été un des moment fort de leur année. Des se savoir lus en direct tout au long de la journée a été une motivation incroyable. Et que dire des étoiles dans leurs yeux quand ils ont constaté le nombres de lecteurs (déjà plus de 200) ayant lu leur conte via le storify. Ils ont adoré lire les commentaires et voir les vidéos des réactions des lecteurs que nous avons reçu par la suite. On ne le dira jamais assez : écrire pour être lu pour vrai est la plus grande motivation à écrire que peut avoir un enfant !
Au final, cette première expérience de Twittconte a été un succès sur toute la ligne. Je pense déjà à celui que je ferai l’an prochain.  Je mijote déjà travailler sur une histoire bien de chez-nous impliquant bucherons, canot et un personnage bien peu recommandable…
Julie Chandonnet
@ChandonneJulie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s